Une donnée économique nouvelle : « le jardinage énergétique »  

Mis en oeuvre le 1er octobre 2013, le projet Comepos est entré, depuis le premier semestre 2015, dans une phase décisive. Les trois réunions de l’ensemble des partenaires du forum – CEA, Armines, CNRS, industriels et constructeurs - ont permis d’affiner les ambitions de cette initiative destinée à accompagner la création de 25 maisons à énergie positive (Mepos) d’ici à 2018, d’en définir précisément les indicateurs de performance et les modes de construction. Cette communauté d’innovation a trouvé, en dix-huit mois, un langage commun où les compétences s’enrichissent mutuellement. 

En dépit d’un marché de la construction plutôt morose ces deux dernières années, les constructeurs de l’Union des Maisons Françaises ont tenu parole et assumé leurs engagements. Des maisons sont en cours de construction, d’autres sur le point d’être construites ou en phase d’élaboration. 

Les projets portés par les constructeurs 

Trois constructeurs témoignent de leur implication dans le projet : Etienne Requin (Extraco), Régis Croguennoc (Trecobat) et Hervé Chavet (Maisons France-Confort). Chacun suit, selon ses réalités économiques, son ‘propre cheminement’ tout en tendant vers le même objectif : trouver des clients, des expérimentateurs, afin de mettre à l’épreuve dans la réalité quotidienne l’usage de la maison à énergie positive.