"COMEPOS, un vivier pour notre R&D"

Frédéric Musselin est directeur ‘Grands Comptes – Marché Maisons Individuelles’, au sein de Saint-Gobain Habitat France. Le groupe Saint-Gobain a fait du confort d’habiter,  avec son référentiel Saint-Gobain Multi-Confort, un axe stratégique de développement des solutions industrielles de ses marques, parmi lesquelles Isover, Placo, Weber, Gimm, Les Menuiseries Françaises, Glassolution. 

Frédéric Musselin,  directeur ‘Grands Comptes – Marché Maisons Individuelles’, au sein de Saint-Gobain Habitat France, voit dans COMEPOS l’opportunité, pour son groupe industriel, d’amplifier la recherche pour un confort maîtrisé, évolutif,  véritable préoccupation des Français depuis qu’ils ont pris conscience des enjeux du développement durable. « Si nous avons rejoint le projet COMEPOS en amont, en tant qu’industriels du bâti – avec nos solutions d’isolation, plâtre, mortiers, menuiseries, vitrage, gros œuvre -, c’est pour identifier, avec nos clients constructeurs et les partenaires industriels associés au projet, de nouveaux besoins, développer et tester des innovations techniques concrètes avec la contribution de nos équipes Recherche & Développement, explique-t-il. Nous innovons constamment dans le domaine de l’Habitat et souhaitons contribuer à définir la maison RBR 2020 et expérimenter les futures exigences sur des maisons réelles en continuant à optimiser les coûts et en apportant un confort toujours plus performant aux occupants. »

L’application des modalités du confort dans l’habitat est un enjeu majeur pour Saint-Gobain : « Nous sommes convaincus, au sein de Saint-Gobain, que le confort de vie détermine l’évolution de la maison individuelle. Il nécessite des réponses qui se déclinent autour de cinq élément du confort : l’optimisation du confort thermique en toute saison, le confort visuel et la valorisation des apports de lumière, le confort sanitaire et notamment la qualité de l’air vérifiée, le confort acoustique et le confort modulaire et la sécurité, c’est-à-dire la capacité de faire évoluer la maison dans le temps face aux défis du vieillissement. C’est précisément autour de ces cinq facteurs que nous avons articulé notre stratégie. »

La clé du succès, dans ce processus, c’est l’échange d’idées, l’identification des besoins des occupants et des constructeurs, la promotion des innovations pratiques vertueuses. « Les relation avec les constructeurs nous permettent d’être acteur à part entière auprès des partenaires de COMEPOS et de suivre aussi les clients, les occupants de la maison, sur une longue période, souligne Frédéric Musselin. La stratégie du groupe est fondée sur la recherche de solutions innovantes et durables. Le confort, pour nous, c’est l’élément moteur du choix de l’habitat, c’est la motivation première, c’est ce que les occupants recherchent. Au sein de Saint-Gobain Habitat France, nous avons mis en place une organisation dédiée pour contribuer activement à COMEPOS : je coordonne le projet au niveau du groupe, avec la collaboration des équipes de nos marques industrielles, et l’appui technique d’une équipe transverse à la Direction Technique des marchés de Saint-Gobain Habitat France : un responsable innovation transverse groupe, un ingénieur thermicien, un ingénieur chantier et règles de mise en œuvre, un expert maquette numérique, un ingénieur santé bâtiment.. COMEPOS, véritable vivier pour notre R & D, nous permet d’apporter notre pierre à l’édifice. »

Dans le monde, Saint-Gobain compte plus de 3700 chercheurs. « Tout ce qui est lié à l’énergie renouvelable fait aussi partie de nos programmes de recherche, même le stockage de l’énergie solaire, précise Frédéric Musselin. Aujourd’hui, dans la construction, on a franchi un cap. On est passé de matériaux passifs à des matériaux actifs pour encore plus de confort dans l’habitat. Nous nous orientons vers des solutions durables plus économiques et d’usage toujours plus confortables. Le défi de l’après RT2012 est l’entrée dans le monde des conforts. Aussi, nous souhaitons que le thème du confort ou des conforts plus exactement devienne un élément structurant et important de la RBR 2020. Et c’est là que nous jouons, en qualité de généraliste du bâti, un rôle contributeur essentiel dans le projet COMEPOS. »