La 1ère « maison à énergie positive » de PACA a été inaugurée à Châteaurenard

paru dans La Provence, le 1er octobre 2015.

C'est une maison totalement innovante qui a été inaugurée mardi matin, avenue Joliot-Curie à Chateaurenard. Il s'agit en effet de la toute première « maison à énergie positive » de Paca.

Cette dernière, certifiée NF HQE Bepos-Effinergie, propriété de Stéphane Touitou, est également la première réalisée dans le cadre du projet Comepos, et testée pour l'avenir de la construction. On la doit à Mas Provence, un constructeur de maisons individuelles en PACA-Gard-Hérault, qui affiche une expérience de 40 ans, et « une volonté permanente de construire des maisons éco-citoyennes qui respectent l'environnement et la qualité de vie », comme l'explique Jean-Luc Rouillet, directeur opérationnel de la société.

Le site privé du projet COMEPOS rassemble l'ensemble des documents internes au projet. Son accès est réservé aux partenaires du projet. Pour y accéder, suivez ce lien : Accès au site privé.

Mot de passe oublié ? Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. l'administrateur du site privé.

Contacts Techniques

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (CEA-INES)

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (Union des Maisons Françaises)

Contact Administratif et financier

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (CEA-INES)

Contact Communication

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (CEA-INES)

Page en cours de construction.

Contexte

Le bâtiment est en France le secteur le plus consommateur d’énergie. Pour atteindre les objectifs de réduction des consommations énergétiques que la France s’est fixés, le secteur de la maison individuelle, qui représente environ 60% des constructions annuelles de logements, constitue un enjeu essentiel. Les engagements politiques pris afin de conduire le secteur du bâtiment neuf à des niveaux « d’énergie positive » (c’est-à-dire, produisant plus d’énergie qu’il n’en consomme) en 2020 sont ambitieux. De nombreux travaux de recherche et de démonstration doivent être encore menés pour définir et valider la notion de bâtiment à énergie positive, notamment en termes de caractéristiques et d’exigences attendues.

Objectifs

Le projet COMEPOS consiste à développer le concept de maison individuelle à énergie positive tous usages (usages réglementaires et usages dits « mobiliers » non réglementaires) avec une réelle maîtrise des surcoûts, dans le cadre de l’évolution de la réglementation thermique à l’horizon 2020. Il a comme objectifs de :

  • Réaliser les études, la simulation, la conception technologique, le monitoring et le retour d’expérience de bâtiments démonstrateurs, ainsi que le développement de systèmes technologiques innovants qui y seront intégrés.
  • Montrer la faisabilité du concept via la réalisation de 25 bâtiments démonstrateurs habités qui seront répartis sur l’ensemble du territoire français, en partenariat avec une dizaine de constructeurs adhérents à l’Union des Maisons Françaises.

L’échantillon élevé et dispersé sur l’ensemble du territoire de ces démonstrateurs, intégrant les différentes innovations proposées par les industriels, permettra de définir les solutions réellement efficaces en fonction des types de climat, des modes de construction mais également des modes de vie.

Déroulement

Le projet débutera par la réalisation d’une analyse des performances des bâtiments déjà construits affichant un objectif « énergie positive ». En parallèle, seront réalisés l’évaluation et le choix des composants technologiques innovants qui seront intégrés dans les maisons. La conception des maisons se fera en s’appuyant sur des outils de simulation thermique dynamique qui seront aussi adaptés et optimisés à ces niveaux de performance ; en vue d’une approche globale, cette conception prendra aussi en compte l’Analyse du Cycle de Vie et les problématiques des différents constructeurs.

Commencera ensuite la phase de construction des maisons qui serviront de démonstrateurs mais contribueront aussi à la définition d’un modèle économique, commercial et juridique ainsi qu’à l’élaboration d’une garantie de performance. Ces maisons feront par la suite l’objet d’un suivi en phase d’exploitation, permettant la réalisation d’un retour d’expérience. Ce suivi sera basé à la fois sur l’analyse de mesures et sur des enquêtes auprès des acteurs de la construction et des occupants.

Résultats attendus

Le projet COMEPOS permettra la validation in-situ de solutions technologiques intégrées pour les systèmes constructifs et pour les systèmes photovoltaïques, ainsi que de solutions innovantes d’étanchéité à l’air. Il permettra aussi l’optimisation d’enveloppes multifonctionnelles et de produits d’isolation. Le principal résultat attendu est la validation en conditions réelles de la faisabilité des maisons à énergie positive sur un large panel, représentatif des différents climats et des divers modes de construction. Le retour d’expérience du projet sera un atout précieux pour contribuer à l’évolution de la réglementation thermique à l’horizon 2020 ; et pour aider la chaîne des acteurs, et en particulier l’ensemble des constructeurs, à mieux anticiper l’entrée en vigueur de cette réglementation. Le projet permettra notamment d’explorer le marché en déployant une nouvelle offre de maisons individuelles à énergie positive.

Plus globalement, le projet contribuera à la réduction de la consommation d’énergie dans le secteur du logement individuel, et permettra par la réalisation d’une analyse de cycle de vie d’étudier à quel point les concepts développés sont également performants sur les autres aspects environnementaux. Ces travaux donneront lieu à un modèle économique générique visant la maîtrise des surcoûts liés à cette évolution des performances.

Par ailleurs, dans le cadre du projet, il sera mis au point un système de pilotage des équipements de la maison et d’affichage des consommations adaptés à ce type d’opérations. Deux niveaux de systèmes seront étudiés : un niveau standard, où sera recherché le meilleur compromis coût / fonctionnalités, et un niveau plus élaboré permettant d’optimiser davantage les consommations.

Application et valorisation

Le projet contribuera à l’accélération de la mise sur le marché de maisons à énergie positive, de systèmes et composants innovants, ainsi que d’outils optimisés de conception et de pilotage énergétique. A la suite des premiers démonstrateurs réalisés au cours du projet, le développement à grande échelle de ce type de maisons est attendu, tout d’abord par les différents constructeurs partenaires du projet, puis à plus long terme par l’ensemble des adhérents de l’Union des Maisons Françaises.