« Adosser notre démarche à une vérité scientifique »

Créé en 1919, Maisons France Confort est le leader de la construction individuelle et premier acteur de l'accession à la propriété. Fort d’une expérience de plus de 70 000 maisons construites à ce jour, Maisons France Confort est aussi – depuis près d’un siècle – le promoteur des innovations en matière de bien-être. 

« Demain, je consommerai l’énergie que je produirai comme un jardinier mange les légumes de son jardin » 

Artisan du projet au titre d’expert du Centre scientifique et technique du bâtiment et innovateur par conviction autant que par passion, Daniel Quénard a notamment planché sur les indicateurs caractérisant une maison à énergie positive : les indicateurs thermiques, environnementaux et ceux qui relèvent du confort.

Pour les constructeurs partenaires :

  • Fousse a défini son projet de trois maisons à ossature bois. Pour l’une des trois maisons, le permis de construire a été déposé le 30 mars ; 
  • IGC, engagé dans une maison de 100 m2 conçue dans le détail, est à la recherche d’un client ; 
  • Chamois Constructeurs s’est engagé pour quatre maisons dont l’une de 156 m2 à Bromines – en Haute Savoie – déjà vendue et trois autres (parmi lesquelles une maison en béton de chanvre avec Vicat) en cours de négociation auprès du client ; 
  • Maison Hanau a proposé une maison – pour un client déjà trouvé – en cours de conception avec les industriels ; 
  • Maisons Pierre, à la recherche d’un client pour une maison de 120 m2 à l’est de Paris, dont la conception est optimisée avec le concours des industriels ; 
  • Mas Provence s’est engagé pour une maison de 200 m2 près d’Avignon livré en mars dernier ; 
  • Tradimaisons a déposé son permis de construire pour une maison en béton, alimentée par le gaz. 

   

Les enjeux de COMEPOS

 

Anticiper le saut qualitatif de 2020

Accompagné par L’ADEME dans le cadre du programme Energies Décarbonées des Investissements d’Avenir, le projet COMEPOS consiste à bâtir, dans la perspective du ‘bâtiment responsable 2020’ (RBR 2020), 25 maisons à énergie positive, dans l’ensemble de la France,   afin d’étalonner scientifiquement leurs performances et d’établir des références fiables pour leurs futurs occupants. Les dix premières seront construites sur les bases connues aujourd’hui. Cette initiative inédite en Europe mobilise les constructeurs de l’Union des Maisons Françaises, forts de leur expérience et de leur savoir-faire, les industriels partenaires qui apportent leurs innovations et les scientifiques du CEA, du CNRS, d’ARMINES et du CSTB, chargés de mesurer l’impact des choix constructifs sur le confort des maisons, les économies d’énergie et la réduction des émissions de CO2. C’est une démarche vertueuse et pionnière.

La méthode COMEPOS : une philosophie partagée

Le projet, mis en œuvre depuis le 1er octobre 2013, a été conçu pour s’étendre sur la durée de construction d’une maison, de l’acquisition par ses occupants et de l’accoutumance à leur nouveau mode de vie, soit 66 mois. Pourquoi cette longue durée dans un secteur sensible aux attentes du marché ? Les clients, véritables en apprécieront les bienfaits – en termes d’économie et de bien-être -  pendant une période essentielle de leur vie familiale. COMEPOS signifie aussi un changement de paradigme : la transition énergétique ne se réduit plus au seul ‘principe de précaution’ mais invite à la prévoyance. 

 

"COMEPOS, un vivier pour notre R&D"

Frédéric Musselin est directeur ‘Grands Comptes – Marché Maisons Individuelles’, au sein de Saint-Gobain Habitat France. Le groupe Saint-Gobain a fait du confort d’habiter,  avec son référentiel Saint-Gobain Multi-Confort, un axe stratégique de développement des solutions industrielles de ses marques, parmi lesquelles Isover, Placo, Weber, Gimm, Les Menuiseries Françaises, Glassolution. 

Le Solar Decathlon Europe 2014, qui s’est tenu du 28 juin au 14 juillet 2014 à Versailles, dans la Cité du Soleil, n’est pas qu’un clin d’œil à l’absolutisme et au monarque éponyme. Cet événement, créé en 2002, par le ministère américain de l’énergie a pour but de susciter une véritable compétition entre tous ceux qui veulent concevoir un habitat fonctionnel à taille réelle utilisant le soleil comme unique source d’énergie. Depuis 2010, l’Europe l’organise en alternance avec les Etats-Unis. Les deux premières éditions ont eu lieu à Madrid. Déja une œillade à destination de la dynastie des Bourbons ?