À Brest, la villa e-roise, TRECOBAT à la pointe de l'innovation

Changement d’ambiance à Brest, sous un ciel radieux, ...

Lire la suite...
À Ostwald, Bas-Rhin, la maison Hanau

Le 6 octobre, Judith et Florent...

Lire la suite...

La 1ère « maison à énergie positive » de PACA a été inaugurée à Châteaurenard

paru dans La Provence, le 1er octobre 2015.

C'est une maison totalement innovante qui a été inaugurée mardi matin, avenue Joliot-Curie à Chateaurenard. Il s'agit en effet de la toute première « maison à énergie positive » de Paca.

Cette dernière, certifiée NF HQE Bepos-Effinergie, propriété de Stéphane Touitou, est également la première réalisée dans le cadre du projet Comepos, et testée pour l'avenir de la construction. On la doit à Mas Provence, un constructeur de maisons individuelles en PACA-Gard-Hérault, qui affiche une expérience de 40 ans, et « une volonté permanente de construire des maisons éco-citoyennes qui respectent l'environnement et la qualité de vie », comme l'explique Jean-Luc Rouillet, directeur opérationnel de la société.

Celle-ci est très impliquée dans la recherche de certifications énergétiques. Ainsi en 2009, Mas Provence a fait partie des trois premiers constructeurs à bâtir des maisons Bâtiment Basse Consommation en Paca. En 2013, elle a construit sa premmière maison conforme à la RT 2012, sur la commune d'Aix-en-Provence, qui a été la première de France à obtenir le label Effinergie+. Ce qui est rendu possible grâce à des partenaires industriels de renom, qui ont participé au projet.

Photovoltaïque, éolienne

« La performance énergétique de nos constructions est le résultat d'une combinaison efficace : un choix de matériaux sains et de qualité; une logique constructive réduisant les consommations d'énergie, une isolation du bâti et une étanchéité à l'air performantes, et des solutions de chauffage et de ventilation optimisées », a-t-il argué en précisant que les besoins énergétiques ont été étudiés en amont afin de la rendre positive. C'est-à-dire de lui faire produire plus d'énergie qu'elle n'en consomme.

Plusieurs systèmes y contribuent, mis en place avec le partenaire EDF. Cette maison contemporaine dispose de 19 panneaux photovoltaïques posés sur des socles individuels et invisibles depuis le jardin. Ils fournissent un peu plus des deux tiers des besoins en énergie du bâtiment. Le reste est fourni par une éolienne grand public, de 10,5 m de haut et 4,5 m de diamètre. Elle comporte trois pales qui limitent les nuisances sonores. Elle oriente la production vers la maison, les batteries, auxquelles ces deux systèmes sont reliés, ou EDF, selon les besoins.

La production excède les besoins énergétiques que ce soit pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire ou encore l'utilisation courante des équipements électroménagers, vidéo et autres.

« L'électricité est automatiquement dirigée vers la maison, les batteries ou le réseau EDF selon les besoins. La maison est autonome en énergie », précise Olivier Martin, directeur technique, qui insiste sur l'automatisation de l'ouverture des baies vitrées du rez-de-chaussée, en lien avec les Velux de l'étage, pour un rafraîchissement nocturne de la maison l'été. Ou encore les apports de lumière naturelle et la perméabilité à l'air maîtrisée. Innovant, donc !

Nelly COMBE-BOUCHET (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)